dans Digital, Geek, Innovation, Tous les articles

Les projets fous (et réels) de Google

La presse relaye régulièrement les grands projets de la maison Google. En surface. En les étudiant d’un peu + près, et surtout en imaginant leurs ramifications les uns avec les autres, il est possible de dessiner leurs futures places dans la société. Ou notre place dans la leur.

J’ai sélectionné 5 projets qui me semblent majeurs chez Big G.
Fichtrement « game-changing« , comme disent nos voisins américains.

 

1. Projet « Titan » / Titan Aerospace

Le projet : Faire voler des drones autour de la terre, en continu (ils sont autonomes en énergie grâce à leurs panneaux photovoltaïques intégrés), afin d’amener le réseau wifi dans chaque coin du globe.

google titan
Ce qui peut faire flipper : Cette idée est présente dans le film « Interstellar ». Sauf que ce sont des drones de l’armée.

Là où ils souhaitent aller : + il y aura de gens connectés, + les services google seront profitables. A moyen terme, c’est également une manière de positionner et développer tous les services google (dont le point commun est l’accès à internet), sans limite géographique.

 

2. Google car

Le projet : Au delà de créer des voitures sans conducteur, Google a pour vocation d’éradiquer les bouchons, au niveau mondial.
Les avantages sont multiples : moins de pollution, moins de temps perdu, baisse des morts sur la route
Les moyens sont bons : Les Google car sont autorisées à circuler en Californie et dans le Michigan, grâce à leur 75 ans d’expérience de la route acquise en 1 an.

google car

Ce qui peut faire flipper : Sur les 1600000 km parcourus par les Google car, 100% des accidents (11 cas…) sont dus…à l’homme. Qui est rentré en voiture dans la google car.
Humanoïde : 1. Homme : 0.

Là où ils souhaitent aller : Quand on sait que Google a massivement investi dans Uber (via sa filiale Google Venture), on se doute que google ne vise pas le marché des voitures particulières.
Comment éradiquer les bouchons au niveau mondial? En organisant -au niveau mondial également – le transport des personnes. Collectivement (Google bus?), mais surtout unitairement (« google uber car »). Si vous pouviez disposer d’un taxi permanent, qui sait toujours anticiper vos demandes (« google now »), qui est poli (joke), pour un prix modique…auriez vous toujours une voiture à vous?

 

3. Google Glass

Le projet : Les fameuses lunettes connectées de Google.  Non, le projet n’est pas mort, loin de là. Notre société n’était juste pas encore prête, et le projet est trop important pour avoir une chance de capoter, alors Google gagne du temps…et peaufine le sujet de son coté. Le projet est passé de Google X lab (la filiale « innovation disruptive » de google) à un service dédié, drivé par Tony Fadell (alias Monsieur pas n’importe qui). Il va revenir ce projet, et changer la donne.

google glass

Ce qui peut faire flipper : Avant même leurs sorties officielles, les Google Glass ont été interdites dans différents lieux du monde, dont des états américains. Cela prouve à quel point ce device amène des questions inédites, notamment sur la protection de la vie privée et la propriété intellectuelle.

Là où ils souhaitent aller : Nous utilisons continuellement nos smartphones, mais il s’agit finalement d’un appendice au creux de notre main. Si nous pouvions nous passer de cet objet « tenu », au profit d’un device toujours à portée, que nous pourrions utiliser toute la journée, cela n’en serait que + profitable. Apple teste la montre, Google mise sur les lunettes.
A moyen terme, cela peut encore évoluer. Sans aller jusqu’à la fameuse puce implantée dans le cerveau, juste une petite oreillette dans l’oreille…pourquoi pas.
Plus nous avons de micro-moments, plus le device se doit d’être proche de nous et continuellement  opérationnel.

 

4. Boston Dynamics

Le projet : Boston Dynamics, entreprise rachetée par Google en 2013, est spécialisée dans la robotique. Ses animaux robots sont construits pour aider les militaires dans leur quotidien (transporter les vivres, les guider, etc), avec un naturel saisissant (Il faut le voir pour le croire).

bostondynamics

Ce qui peut faire flipper : Hormis le fait que ces chiens ressemblent à ceux -zombies- de Resident Evil, il s’agit de Robotique militaire. Quelqu’un aura surement l’idée d’ajouter une mitraillette à ces toutous.

Là où ils souhaitent aller : Hormis le lucratif marché militaire, le secteur des « animaux robots – aide à l’humain » semblent porteur. On peut imaginer avoir un « chien robot » pour nous guider, faire nos courses, nous défendre (avec mitraillette?), etc.

 

5. Google translate live

Le projet : Google translate, le service de traduction de Google s’améliore de mois en mois. Après la trad’ « reverso » classique, l’appli a été plus loin en proposant des dialogues interactifs (en baissant, puis remontant son téléphone, Google suit la conversation et traduit dans un sens puis dans l’autre). Depuis quelques mois, Google va jusqu’à traduire instantanément ce que l’appareil photo voit.

translate

Ce qui peut faire flipper : En ajoutant cette fonctionnalité de traduction à l’appareil photo, au final, cela modifie en live la réalité. Donc notre perception du monde.

Là où ils veulent aller : Imaginez google translate sur vos google glass : vous voyagez au Japon mais comprenez chaque mot autour de vous. Vous parlez à des gens et dialoguez comme si vous étiez du même pays. Avec ce service, sous réserve d’une efficacité qui s’améliore continuellement, Google peut abolir cette spécificité humaine que sont les langues.

 

On pourrait aussi parler de projets de nanoparticules avalées, de réseaux de neurones artificiels ou d’ascenseur spatial. Mais déjà, avec ces 5 projets « du quotidien », Google nous montre qu’il est en train de créer un réseau tentaculaire de services, avec un objectif commun. Lui.

« don’t be evil ».

 

+ d’infos sur les projets :
https://en.wikipedia.org/wiki/Titan_Aerospace
https://fr.wikipedia.org/wiki/Voiture_sans_conducteur_de_Google
https://fr.wikipedia.org/wiki/Google_Glass
https://fr.wikipedia.org/wiki/Boston_Dynamics
https://fr.wikipedia.org/wiki/Google_Traduction